Voilà un mois que nous avons mis fin à notre vie d’expatriés en Irlande. La question qui revient le plus depuis est : « Pourquoi ? ».
Pourquoi être revenus ? Je vous avoue que cette question je me la suis posée jusqu’à encore très récemment. Chaque soir quand je m’endormais je revoyais notre appartement irlandais, j’entendais les bruits qui me rassuraient. Celui du passage piéton sous notre fenêtre, la porte du couloir que les voisins font claquer et les voitures qui roulent sur la chaussée mouillée…

Falaises Slieve League dans le Donegal, Irlande

Avant même de savoir pourquoi nous sommes revenus, peut-être devrais-je vous expliquer pour quelles raisons nous sommes partis ?

Pourquoi être partis ?

C’est d’abord pour des besoins d’ordre professionnel que nous avions choisi de vivre en Irlande début 2015. Avoir une expérience pro’ à l’étranger, s’améliorer en anglais… C’est non négligeable quand on travaille dans un contexte international.
A cela s’ajoute l’envie d’ailleurs dont j’avais discuté avec mon chéri dès notre Master obtenu. Pas de crédit à rembourser, pas d’enfant, pas d’attache, rien ne nous retenait en France. C’était donc le parfait moment pour vivre cette expérience d’une vie.
4 mois plus tard nous embarquions à bord d’un ferry à Cherbourg dont nous débarquions après 20 heures de trajet, à Rosslare dans le sud-est de l’Irlande.

Pourquoi l’Irlande ?

L’Irlande est vite apparue comme une évidence car ce pays répondait à tous nos critères de recherche. Nous recherchions un pays anglophone, proche de la France, dans la zone Euro, et dans l’Union Européenne (ce qui facilite évidemment les démarches) : carton plein pour la République d’Irlande !
Et nous étions alors loin, très loin, de nous douter qu’elle nous surprendrait et nous apporterait autant.

Ferry Stena Line au départ de Cherbourg vers Rosslare dans le sud de l'Irlande

Alors pourquoi être revenus ?

Nous étions partis avec l’idée d’y rester une année. Et puis au fil des jours, l’Irlande nous a eu, elle nous a plu et est devenue notre « home sweet home ». A chaque fois que je revenais de France et que j’apercevais les belles falaises d’Howth, que les pilotes ne manquent jamais de survoler, je savais que j’étais de retour chez moi. Et j’étais heureuse d’avoir enfin trouvé ma place.

Mais au fond, ma place, notre place plutôt, n’est-elle pas auprès de ceux qui nous sont chers ?
Les mois ont passé, les visages ont changé, les cheveux se sont blanchis, et je fis trop vite et trop brusquement le constat amer que j’étais trop loin de ma famille. Après cet évènement marquant, les survols des falaises d’Howth n’étaient plus les mêmes et l’idée du retour définitif commençait à germer.
Les mois passèrent. Et puis finalement, nous avons fait le tour: de nos jobs, de notre quotidien et de l’Irlande.

Après exactement 965 jours d’expatriation, c’est dans un vol avec un aller simple vers Paris-Orly que nous embarquions. Fini les allers-retours, fini la vie à plus de 1000 kms de la famille et des amis, nous voilà de retour.

Falaises Slieve League dans le Donegal, Irlande

Revenir en France après 3 ans d' #expatriation en #Irlande , pourquoi ? Click To Tweet

Et maintenant ?

Nous sommes en France pour nous y établir, pour construire un futur que nous n’arrivions pas à envisager en Irlande. Voilà « pourquoi » nous sommes revenus. Pour prendre en main nos vies et les modeler selon nos souhaits.

L’Irlande m’a énormément apporté, bien plus que je ne l’aurais imaginé. Cette expérience m’a profondément changé et elle a redéfini la personne que je suis. Je ne peux donc que vous inciter à partir si vous en ressentez l’envie ou le besoin. Faîtes-le pour vous, en vous passant surtout de l’avis de ceux qui vous dissuaderaient de partir.

Pour quelles raisons revenir en France après 3 ans d'expatriation en Irlande ?

Avez-vous déjà eu l’envie de partir vivre à l’étranger ? Où iriez-vous ?

8 Commentaires

  1. Vivre loin de ceux qui nous sont chers, c’est compliqué…je te comprends mais quelle jolie expérience et puis tu as rencontré notre chère Adeline!! Bises.

  2. Très inspirant tout ça ! En tout cas, je comprends totalement pourquoi vous êtes revenus, c’est sur que de rester dans un pays alors que les attaches sont ailleurs c’esr un peu compliqué (moi ça va très bien mdr mais j’en suis pas à 3 ans !)
    Et je vois la petite dédicace à la fin (Non pas que je pense que tu as écris pour moi … ou peut être que si ahah)

  3. Hello Cindy. Nous préparons actuellement notre expatriation. Nous avons fixé l’Irlande comme destination. Ça ne se fera pas avant septembre 2019. Cependant, nous commençons déjà à prendre les infos nécessaires et refaire nos CV.
    J’espère que ta réhabilitation se passe bien.
    Bisous

    • Quel projet de folie !! Je suis super contente pour vous deux. La construction du projet est aussi intense que l’expatriation elle-même mais vous ne le regretterez pas. Des amis sont partis en Septembre, ils s’y plaisent déjà très bien. N’hésitez pas si vous avez des questions ou besoins d’aide. Bisous

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :